La FSU Ile-de-France et l’intersyndicale Région parisienne soutiennent les mobilisations des cheminots, Air France, Carrefour, des jeunes…

La FSU Ile-de-France et l’intersyndicale Région parisienne soutiennent les mobilisations des cheminots, Air France, Carrefour, des jeunes…

2018-06-11T20:41:09+00:005 avril 2018|Catégories : ACTUALITÉS, Nationales|Mots-clés : |

Les Unions Régionales CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES d’Île-de-France appellent leurs syndicats et sections syndicales à soutenir les mobilisations des cheminots, d’Air France, Carrefour, des jeunes…

Voir le tract unitaire ici

COMMUNIQUÉ
Jeunes, salarié•e•s du public ou du privé, retraité•e•s : partout s’exprime le refus de l’injustice, des politiques destructrices du modèle social français. Ce mécontentement engendre des mobilisations très fortes, unitaires….

Après, le 15 mars et la mobilisation puissante des retraité•e•s avec plus de 200 000 manifestant•e•s nationalement dont 30 000 à Paris, le 22 mars a marqué un autre temps fort de mobilisation :

Des dizaines de milliers de cheminot•e•s ont manifesté contre la casse du service public ferroviaire et pour l’amélioration du service rendu aux usager•e•s.
Les fonctionnaires, elles et eux aussi, se sont fortement exprimé•e•s, par la grève et la manifestation, pour exiger la fin du gel des salaires et le développement du service public ; de nombreux et nombreuses salarié•e•s des entreprises privées se sont joint•e•s à elles et eux pour la défense et le développement des services publics, pour l’emploi, l’augmentation des salaires.

Des milliers de jeunes étaient aussi dans la rue pour refuser la remise en cause de leurs droits face au plan étudiant. C’est aussi face à la mise en place de la sélection à l’entrée de l’université qu’étudiant•e•s et lycéen•ne•s se sont mobilisé•e•s pour exiger des universités ouvertes à toutes et tous et un ré investissement massif dans le service public de l’enseignement supérieur.

Dans ce contexte, et au mépris de la démocratie, le président Macron et son gouvernement, ignorent ce que les salarié•e•s demandent et refusent d’ouvrir de véritables négociations : cela est inacceptable.

Les Unions Régionales CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES d’Île-de-France appellent leurs syndicats et sections syndicales, à réunir dans l’unité, les salarié•e•s pour établir des cahiers revendicatifs communs et débattre des moyens d’actions pour obtenir satisfaction, et gagner la participation aux mobilisations à venir.

Dès le 3 avril, de nombreux « secteurs » seront mobilisés : cheminot•e•s, Air France, ramassage des déchets, etc…Les Unions Régionales contribueront au succès des mobilisations à venir, elles agiront pour aider à la convergence des luttes et ainsi renforcer toutes les mobilisations en cours ou à venir.

Elles soutiennent activement la mobilisation croissante des jeunes dans les universités qui refusent l’instauration de la sélection.

D’ores et déjà, le 1er mai se prépare en s’ancrant sur les luttes et mobilisations unitaires et revendicatives de la période.

Montreuil,le 28 mars 2018