Les lycéens de la FIDL suppléent les manque de l’état !

Paris : MIE en danger !
mercredi 15 octobre 2014
par  Webmestre National
popularité : 97%

Cheik, lycéen parisien, placé en centre de rétention,à été libéré. Non pris en charge par l’ASE, il est retourné à la rue. Il se retrouve hospitalisé pour dénutrition. Il est à l’image des dizaines de lycéens sans papiers parisiens et illustre une situation dramatique qui perdure.

Depuis des mois des lycéens isolés, non pris en charge par l’aide sociale à l’enfance, se trouvent dans une situation d’abandon malgré les recommandations récentes de la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) et du Défenseur des droits. La situation des jeunes qui dorment dans la rue et qui manquent de nourriture, de soin, de tout est inacceptable

Depuis mardi 14 octobre au soir la fidl,syndicat lycéen, a pris l’initiative de pourvoir à l’urgence en hébergeant une dizaine de lycéen (mineurs ou majeurs) à la rue

La FSU 75 apporte tout son soutien à l’initiative de la Fidl

Ils sont tous en danger, ils doivent être hébergés et pris en charge en urgence ! La ville doit prendre ses responsabilités !

Paris le 14 octobre 2014
FSU Paris