Nous n’abandonnerons pas la retraite à 60 ans !

dimanche 10 octobre 2010
par  webmestre
popularité : 81%

Nous n’abandonnerons pas la retraite à 60 ans !

Le Sénat a adopté hier soir, dans la précipitation, le report de l’âge légal de 60 à 62 ans. Pour toute explication, E. Woerth fait valoir à qui veut l’entendre qu’il y a urgence pour sauver les retraites.

Il s’agit surtout pour le gouvernement d’aller vite pour tenter de désamorcer une contestation qui ne cesse de s’amplifier avec la perspective de nouveaux appels intersyndicaux à la mobilisation les 12 et 16 octobre !

Cette mesure ne garantit pas à terme le financement du système de retraite par répartition. Elle va pénaliser tous les salariés et aggraver le chômage des jeunes. Par ailleurs elle est contradictoire avec le sens de l’histoire sociale. Elle prend le risque de remettre en cause la tendance à l’allongement de l’espérance de vie.

La FSU demande au gouvernement de retirer ce projet, d’ouvrir enfin le débat nécessaire et souhaité par les salariés et une grande majorité de l’opinion publique. Il est aujourd’hui possible de faire une autre réforme des retraites juste et solidaire. La France a les richesses nécessaires pour l’assumer.

La FSU dénonce ce nouveau passage en force du gouvernement.

S’il est évident qu’il cherche à faire taire la contestation et l’émergence d’exigences pour une autre réforme des retraites, les salariés, du public comme du privé, n’en resteront pas là. En choisissant le mépris de millions de citoyens et la provocation, le gouvernement invite à une nouvelle contestation d’ampleur mardi prochain. Car rien n’est joué puisque la loi ne sera adoptée qu’à l’issue du vote final de l’assemblée nationale.

Le gouvernement veut accélérer les procédures, amplifions la riposte !

La FSU appelle tous les personnels à débattre des modalités unitaires et massives de poursuite de l’action, en envisageant toutes les possibilités, avec l’objectif d’étendre et généraliser les grèves et manifestations après le 12 octobre afin de faire reculer le gouvernement.

Elle appelle à faire du 12 octobre une journée exceptionnelle de grève et de manifestations car non, la réforme gouvernementale des retraites n’est pas faite !